Chronique sociale
Chronique sociale
Nous vous aidons à comprendre le monde
Image
Fondée à Lyon en 1892, éditeur depuis 1920, Chronique sociale s'est préoccupée
dès ses origines, de sensibiliser aux évolutions de la société et de suggérer
une organisation de la vie collective, plus solidaire et plus respectueuse des personnes.

Image
Votre panier est vide
Image
Mon compte
Image
Image
Précédent  < | | | | | Image...Image | Image27Image | Image28Image | Image29Image | Image30Image | Image31Image | Image32Image | Image33Image | Image34Image | Image35Image | Image...Image Suivant

Levinas
Un idéal pour l'éducation

Auteur(s) : Briançon Muriel
Nombre de pages : 144 p.
Poids :  208 g
Format : 15 x 22 cm
ISBN : 978-2-36717-744-1
Thèmatique : Philosophie

Prix unitaire TTC : 14,50 €

 
Mots-clés : Enseigner, Pédagogie, Acte éducatif, Pédagogue
 
Préface de Fred Poché
Postface de Ségolène Le Mouillour
 
Présentation  |  Auteure
Présentation
 
" À une époque où de nombreux ouvrages se proposent de donner des recettes pour transmettre ou éduquer, Muriel Briançon fait preuve d'une certaine audace dans ce livre. Elle propose, en effet, une lecture à la fois exigeante et précieuse d'une des plus grandes figures de la philosophie contemporaine. Et corrélativement - voilà toute la force et l'originalité de ce livre - elle montre les points de connexion possibles avec le domaine de l'éducation.
En ces temps bousculés par les logiques d'urgence et d'accélération, l'on serait parfois tenté de chercher des réponses immédiates aux questions concrètes du quotidien, en éducation comme ailleurs. Muriel Briançon, nous propose, au contraire, un détour exigeant parce que fondamental. Éduquer commence sans doute par l'acceptation de nous reconnaître héritiers de ceux qui nous ont précédés. Avec cette belle traversée de la pensée de Levinas, l'auteure du présent ouvrage nous offre une occasion de nous poser, de prendre de la distance, afin de penser autrement l'acte éducatif, et plus largement notre relation à autrui. "
Extrait de la préface de Fred Poché
 
" À travers l'évocation du passé se joue une meilleure compréhension du présent. Tout éducateur, pédagogue doit pouvoir s'appuyer sur une vision du passé pour se donner davantage de moyens, de repères pour penser le présent, pour anticiper sur l'avenir. La mémoire n'est pas seulement la faculté de se souvenir, c'est aussi une dimension de la conscience que tout individu a, d'exister.
Cet enjeu de mémoire est essentiel pour tout humain qui, en voulant devenir enseignant devient à la fois un héritier et un transmetteur d'héritage, un passeur. C'est ainsi, avec mes lunettes d'historienne de l'éducation que je suis entrée dans la lecture de ces chapitres, les uns à la suite des autres, avec un plaisir certain."
Extrait de la postface de Ségolène Le Mouillour 
 
Pour visualiser le sommaire (Format pdf) :

Précédent  < | | | | | Image...Image | Image27Image | Image28Image | Image29Image | Image30Image | Image31Image | Image32Image | Image33Image | Image34Image | Image35Image | Image...Image Suivant
Chronique sociale
Chronique sociale
Chronique sociale
Chronique sociale
Crédits
Powered by WysiUp
Image
Image
Chronique sociale - 1, rue Vaubecour - 69002 LYON - Téléphone : 04 78 37 22 12 - Siret 973 500 242 00035

Image
Haut de la page
Afin d'améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver les informations de connexion et fournir une connexion sure, collecter des statistiques en vue d'optimiser les fonctionnalités du site et adapter le contenu à vos centres d'intérêt. Cliquez sur OK et continuer pour accepter les cookies et poursuivre directement sur le site. En savoir plus