Chronique sociale
Chronique sociale
Nous vous aidons à comprendre le monde
Image
Fondée à Lyon en 1892, Chronique sociale s'est préoccupée dès ses origines
de sensibiliser aux évolutions de la société et de suggérer une organisation
de la vie collective, plus solidaire et plus respectueuse des personnes.

Chronique sociale
Image
Votre panier est vide
Image
Mon compte
Image
Image
Précédent  < | | | | | Image...Image | Image137Image | Image138Image | Image139Image | Image140Image | Image141Image | Image142Image | Image143Image | Image144Image | Image145Image | Image...Image Suivant

Le droit d'obtenir un emploi
Genèse et mise en œuvre

Auteur(s) : Valentin Patrick / Territoire zéro chômeurs de longue durée
Niveau de lecture : L'essentiel
Nombre de pages : 184 p.
Poids : 252 gr
Format : 15 x 22 cm
ISBN : 978-2-36717-474-7
Thèmatique : Travail social

Prix unitaire TTC : 14,90 €


4e de couverture  |  L'auteur
4e de couverture
Le droit d’obtenir un emploi

Territoires zéro chômeur de longue durée
Dans un pays riche et développé, le droit d'obtenir un emploi pourrait être reconnu et mis en oeuvre de façon satisfaisante pour tous. L'expérimentation « Territoires zéro chômeur de longue durée » espère démontrer à quelles conditions et avec quelles méthodes un tel droit peut devenir effectif.
« L'insertion par l'activité économique » ainsi que « le Travail adapté » ont montré de manière convaincante que personne n'est inemployable pour peu que les « conditions de l'emploi » soient réunies et respectent les rythmes et les capacités de chacun.
Chacun de nous constate que ce n'est pas le travail qui manque, le travail utile à la population, travail aux caractéristiques diverses et souvent travail accessible sans qualifications extraordinaires.
Le coût de la privation d'emploi, c'est-à-dire, les coûts directs (allocations...) les manques à gagner (cotisations perdues faute d'emploi...) et les coûts induits par la privation d'emploi (santé, pauvreté...) ces coûts assumés aujourd'hui sous forme « passive » par la collectivité pourraient devenir « actifs » en contribuant au financement des emplois supplémentaires dont notre société a un besoin impérieux pour sa propre cohésion et son bien-être.
L'association « Insertion sociale par le travail adapté », le Fonds de dotation « Entreprendre pour la solidarité », le mouvement ATD Quart Monde, le Secours Catholique, Emmaüs France, la Fédération des acteurs de la solidarité, le Pacte civique, COORACE et des citoyens de plus en plus nombreux ont rejoint l'analyse et la proposition de ce projet de société. Le député Laurent Grandguillaume a convaincu le groupe socialiste de l'Assemblée nationale de faire voter en 2016 une loi d'expérimentation.
Cette expérimentation en cours, animée par Patrick Valentin, proposera un cahier des charges complet pour qu'une loi puisse ouvrir un « Droit d'option » à tout territoire en capacité de mener ce « projet de société solidaire ».

Précédent  < | | | | | Image...Image | Image137Image | Image138Image | Image139Image | Image140Image | Image141Image | Image142Image | Image143Image | Image144Image | Image145Image | Image...Image Suivant
Chronique sociale
Chronique sociale
Chronique sociale
Chronique sociale
Crédits
Powered by WysiUp
Image
Image
Chronique sociale - 1, rue Vaubecour - 69002 LYON - Téléphone : 04 78 37 22 12 - Télécopie : 04 78 42 03 18 - Siret 973 500 242 00035

Image
Haut de la page