Chronique sociale
Chronique sociale
Nous vous aidons à comprendre le monde
Image
Fondée à Lyon en 1892, Chronique sociale s'est préoccupée dès ses origines
de sensibiliser aux évolutions de la société et de suggérer une organisation
de la vie collective, plus solidaire et plus respectueuse des personnes.

Chronique sociale
Image
Votre panier est vide
Image
Mon compte
Image
Toutes les nouveautés
Image
Image
Précédent  < | | | | | Image...Image | Image7Image | Image8Image | Image9Image | Image10Image | Image11Image | Image12Image | Image13Image | Image14Image | Image15Image | Image...Image Suivant

Faire communauté à distance du communautarisme
L'entreprise au défi des religions

Auteur(s) : Younès Michel (Sous la direction de)
Niveau de lecture : L'essentiel
Nombre de pages : 120 p.
Poids : 0,174
Format : 15 x 22 cm
ISBN : 978-2-36717-380-1
Thèmatique : Animation - Coopération

Prix unitaire TTC : 15,00 €


4e de couverture  |  L'auteur  |  Les membres du groupe de recherche
4e de couverture
Faire communauté à distance du communautarisme

L'entreprise au défi des religions
Plus qu'à tout autre moment de l'histoire récente, le « faire communauté » apparaît comme une exigence de cohésion, d'unité et de solidarité. À l'heure de la fragmentation des sociétés, très souvent, l'appel à « faire communauté » reflète une fragilisation du bien commun qui assure un vivre-ensemble nécessaire. La dimension culturelle ou encore religieuse rajoute une complexité supplémentaire. Ici, le « faire communauté » est synonyme de cloisonnement communautaire, marqué par un enfermement sur soi. Le contexte dans lequel se trouvent les sociétés modernes, notamment occidentales, accentue cette impression. Une plus grande pluralité culturelle et religieuse est de plus en plus décrite comme un recul de l'unité nationale neutre et homogène.
L'entreprise n'est pas à l'abri de ce type de phénomènes. Confrontée à la montée d'une visibilité affichée, le communautarisme met en cause les moyens la cohésion du groupe. « Faire communauté » à partir des individus ou « faire communauté » à partir des groupes ? Quelles places tiennent les affinités, les sensibilités culturelles et religieuses ? À partir de quand les revendications deviennent-elles identitaires ? Au fond, qu'est-ce qu'une communauté et comment la distinguer d'un communautarisme ? Quels sont les signes dans les sociétés et les organisations du basculement vers un enfermement sur soi qui exclut la différence ? Comment les anticiper, les analyser, les traiter ?
C'est à ce type de question qu'une équipe composée d'universitaires et d'acteurs d'entreprise a cherché à répondre. Durant trois ans, elle a étudié l'histoire des notions et des idées, les changements dans la manière de les aborder, leur arrière-fond conceptuel, parfois imaginaire. En analysant le cadre juridique de la France, elle a examiné les enjeux managériaux des situations concrètes rencontrées sur le terrain. L'actuel ouvrage prolonge une réflexion sur l'entreprise confrontée à la problématique religieuse (L'entreprise au défi des religions, Chronique sociale).

Précédent  < | | | | | Image...Image | Image7Image | Image8Image | Image9Image | Image10Image | Image11Image | Image12Image | Image13Image | Image14Image | Image15Image | Image...Image Suivant
Chronique sociale
Chronique sociale
Chronique sociale
Chronique sociale
Crédits
Powered by WysiUp
Image
Image
Chronique sociale - 1, rue Vaubecour - 69002 LYON - Téléphone : 04 78 37 22 12 - Télécopie : 04 78 42 03 18 - Siret 973 500 242 00035

Image
Haut de la page